Tout Tango Magazine

Un phénomène en plein essor : les « encuentros milongueros »


Rédigé le Lundi 26 Janvier 2015 | Lu 8830 fois


SALON DE TANGO CINQ ETOILES
Auteur : Sabine Simoens
Traduction: Cathérine Villée

Un nouveau mode de vie est apparu au Pays du Tango : l'encuentro milonguero, un salon de tango régi par des règles bien définies, où le tango n'est dansé que sous sa forme la plus pure. L'encuentro a une image exclusive, pour certains même élististe. Et, pourtant, dans toute l'Europe des danseurs restent pendus à leur clavier au moment de l'ouverture des inscriptions, pour être sûrs de décrocher une place. Mais qu'est-ce qui les fait donc courir ainsi ?


Le tango, comme toute chose, est en constante évolution. Après l'engouement pour le neotango et l'influence d'autres genres musicaux, on assiste à un retour au tango argentin dans sa version la plus pure : le tango estilo milonguero. Les amoureux de ce style mesuré et élégant se rencontrent à l'occasion des encuentros qui se multiplient ici et là.

Codes
 
Encuentro signifie au sens littéral « rencontre ». C'est un événement où se retrouvent des danseurs de tango partageant les mêmes aspirations. Milonguero se réfère à une posture de danse, en l'occurrence un abrazo fermé (close embrace) pour un tango intimiste. Pour recréer l'esprit des authentiques milongas du micro-centre fréquentées par les milongueros argentins, on attend des participants qu'ils respectent les codes suivants :
- Invitation discrète, par contact visuel et avec un signe de tête (mirada et cabeceo). En cas de réponse positive, l'homme va chercher la dame à sa table.
- Danse en close embrace, en effectuant de petits mouvements au cours desquels les pieds restent constamment au le plus souvent au sol.
- Chacun suit la direction de danse et reste dans sa ligne.
- Après une tanda - en général quatre morceaux interprétés par le même orchestre - le guideur accompagne la dame à sa place. La fin de la tanda est signalée par une cortina relativement longue dont on profite pour libérer la piste et se positionner pour danser avec une autre partenaire.

En bonne compagnie

Le public se compose de tanguera's et tanguero's confirmés qui ne se soucient plus d'assister à des workshops ou à des démos, mais tiennent surtout à partager leur qualité de danse avec des partenaires qui l'apprécieront.
Un encuentro dure généralement un long weekend. Les organisateurs veillent à assurer l'équilibre entre guideurs et suiveurs et les participants sont invités à prendre part activement à toutes les milongas : chacun a donc des chances égales de danser.
On n'y entend que du tango classique, organisé en un canevas strict de tandas et de cortinas. Après chaque tanda, la piste se vide complètement et l'on s'invite - ou se fait inviter - pour la prochaine tanda par un jeu de mirada et cabeceo. Afin de favoriser ce mode de fonctionnement, l'organisation peut décider que les dames et les hommes s'asseyent respectivement d'un côté et de l'autre de la salle.

L'âme du tango

Dirk De Brauwer est un coureur d'encuentros bien connu. Sur la carte de visite de ce dynamique septuagénaire qui aligne 25 années de tango au compteur, figure à juste titre la mention « milonguero de corazón » (danseur de tango de cœur). Buenos Aires a longtemps été la seconde résidence de Dirk et il est donc ravi de constater que le tango tel qu'il était dansé et vécu dans les banlieues de Buenos Aires trouve ici de plus en plus d'imitateurs. Dirk a son explication du succès des encuentros : « Le tango a pris ces dernières années un coup d'accélérateur et de plus en plus de monde veut apprendre à le danser. Des maestros ont répondu à une demande tacite en consacrant leurs classes à l'apprentissage de figures. La plupart de celles-ci sont gourmandes d'espace, en particulier lorsque l'on ne les maîtrise pas encore tout à fait. Rien de surprenant à ce que des couples éprouvent le désir de faire étalage de leur savoir en milonga : pourquoi, sinon, prendre la peine d'apprendre ces figures compliquées? Là-dessus, on s'est mis à organiser des weekends de workshops donnés par des maestros étrangers, clôturés par des milongas avec des démonstrations des mêmes maestros. Et tout cela prit encore davantage de proportions, tout en s'internationalisant, avec les festivals et les tangomarathons, où les danseurs purent faire la preuve de leurs capacités d'endurance. Mais il y a aussi des danseurs qui aiment tout simplement danser le tango en close embrace sur de la musique traditionnelle. Le tango tel qu'il était conçu à l'origine : intime et authentique, dénué d'intention de se donner en spectacle. C'est plus ou moins ainsi qu'a dû naître en Europe l'idée d'encuentro milonguero. »

 
Crédit photo : Claude Chen “Le tango tel qu'il était conçu à l'origine : intime et authentique, dénué d'intention de se donner en spectacle.” - Dirk De Brauwer, Milonguero de Corazón
Crédit photo : Claude Chen “Le tango tel qu'il était conçu à l'origine : intime et authentique, dénué d'intention de se donner en spectacle.” - Dirk De Brauwer, Milonguero de Corazón

“Avec la progression du nombre d'encuentros en Europe, c'est aussi le niveau de danse général qui augmente.” Philippe Gonella, organisateur et dj d'encuentros
“Avec la progression du nombre d'encuentros en Europe, c'est aussi le niveau de danse général qui augmente.” Philippe Gonella, organisateur et dj d'encuentros
Un phénomène en plein essor

Ces dernières années, le succès grandissant des encuentros milongueros devient évident. Les salles de danse disponibles ne sont pas toujours aussi spacieuses que le nombre de candidats n'est élevé. Il revient alors aux organisateurs la tâche délicate de sélectionner et, à cette fin, ils établissent des normes de sélection parmi lesquelles la plus importante est l'équilibre entre guideurs et suiveurs et, ensuite, le niveau de danse. Il est également veillé au caractère international de l'encuentro par le biais d'un mélange équilibré de nationalités.
À l'heure actuelle, la plupart des encuentros sont organisés en Italie, en France et en Allemagne. Les plus connus sont Impruneta, le RDV, YSM, Noci et Lecce en Italie ; Les Cigales, Embrun, Lyon et Paris en France ; Kehl, Hofheim et Viento Norte dans le nord de l'Allemagne. Et l'offre continue à progresser.

Trente nationalités différentes

Un pionnier, Philippe Gonella, est l'inspirateur et co-fondateur de Milongueando France et l'organisateur d'encuentros français très courus comme Les Cigales, Juntos, La Frantena et Yupie. Ce ne sont certainement pas l'énergie ou l'enthousiasme qui manquent à ce milonguero chevronné : « Il y a sept ans, je cherchais un moyen d'importer en France le tango tel que je l'avais vécu et dansé à Buenos Aires. À cette époque, les adeptes du style porteño étaient littéralement disséminés aux quatre coins de l'Europe. J'ai découvert par hasard en 2007, dans la petite ville italienne d'Impruneta, près de Florence, un événement tango totalement dédié aux milongueros amateurs d'abrazo fermé. Son nom lui-même était évocateur : Tango de mi Florencia, raduno milonguero. Le concept existait donc déjà ! J'en ai parlé à mon ami Marcel Lambert qui, à l'époque, vivait la moitié du temps en Argentine. Il s'enthousiasma aussitôt et, en 2009, nous fondions ensemble Milongueando de France. Pour atteindre le public souhaité, nous avons d'emblée fixé les codes auxquels un « encuentro milonguero » devait satisfaire. L'année même, nous organisions la première édition des Cigales. Par l'intermédiaire d'amis et de connaissances, nous avons composé un groupe de personnes partageant nos affinités, en provenance de divers pays. Et le concept s'avéra une réussite ! Nous avons élargi notre offre et avons aidé des amis à lancer leurs propres encuentros. Depuis, nous organisons sous l'égide de Milongueando de France quatre grands évènements par an, et on assiste dans toute l'Europe à une véritable explosion d'encuentros. Les encuentros ont une influence positive sur le niveau de danse général et - en partie en raison des réseaux sociaux - nous accueillons désormais une trentaine de nationalités à chaque encuentro. »

 

Foto © Chauveau Photography“Participer à un encuentro milonguero représente une garantie de trois à quatre jours de tango intense et harmonieux, en compagnie de danseurs venus du monde entier.” - Elisabeth Milot, tanguera française, hôte appréciée des encuentros européens
Foto © Chauveau Photography“Participer à un encuentro milonguero représente une garantie de trois à quatre jours de tango intense et harmonieux, en compagnie de danseurs venus du monde entier.” - Elisabeth Milot, tanguera française, hôte appréciée des encuentros européens
La cordialité fait la différence

La milonguera française Élisabeth Milot a pris part aux tout débuts de l'aventure et continue à assister à autant d'encuentros que possible. « Pour moi un encuentro est une garantie de qualité. Tout est mis en œuvre pour pouvoir danser de manière fluide et respectueuse : depuis la manière d'inviter ou de s'insérer sur la piste jusqu'à l'abrazo fermé et le choix musical. Les dj's ne jouent que des tandas méticuleusement construites et sont attentifs à s'adapter à l'énergie du salon. Selon moi, la différence entre les divers encuentros se traduit en termes de cordialité avec laquelle on est accueilli et accompagné. Tant qu'à parcourir autant de kilomètres pour aller danser un weekend, je sélectionne alors un encuentro davantage sur base du plaisir, de l'émotion et du respect que de la réputation du niveau de danse. Un encuentro est l'occasion de danser "différemment", mais avec des gens qui partagent mes goûts. »

 

Une nouveauté en Belgique

En 2015 se présente le premier encuentro belge : l'Encuentro de Brujas du 1er au 3 mai prochains à Bruges. À la question de savoir ce que nous pouvons attendre de l'Encuentro de Brujas, l’hôtesse Lut de Jaeger nous donne une réponse prometteuse : « Une chaleureuse étreinte dans la ville la plus romantique d'Europe. Trois jours pour savourer intensément le tango argentin »
L’Encuentro de Brujas propose cinq milongas, chacune d'elles personnalisée par un autre dj renommé, dans une salle aux qualités architecturales impressionnantes en plein cœur de la vieille ville, avec une capacité de 260 danseurs.
Au moment de rédiger cet interview, les inscriptions étaient déjà clôturées et la liste d’attente substantielle...

Sabine Simoens
Pasos de Brujas - www.tangobrugge.be


Calendrier encuentros: www.gatomilongueiro.com
Encuentro en België: www.encuentrodebrujas.be
Encuentros en France : http://www.milongueandofrance.com/
Codes encuentro: http://www.tango-dj.at/dancing/codigos.htm
 
“Un encuentro est un pur régal pour les danseurs les plus expériementés. À mes yeux, l'équivalent en danse d'un dîner dans un restaurant étoilé” - Lut de Jaeger, organisatrice de l'‘Encuentro de Brujas’
“Un encuentro est un pur régal pour les danseurs les plus expériementés. À mes yeux, l'équivalent en danse d'un dîner dans un restaurant étoilé” - Lut de Jaeger, organisatrice de l'‘Encuentro de Brujas’




1.Posté par Jean Pierre Machot. le 28/01/2015 14:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je comprends cet engouement. Mais j''ai connu des rencontres ou la majorite des danseurs ne savaient m eme pas faire un tour milonguero sur un mini espace! Oui pour la sobriete, mais non pour l''indigence.Oui pour le coeur, mais pas sans technique.

2.Posté par Abraao CARVALHO le 22/04/2015 19:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Félicitations.

J ai beaucoup aimé cet excellent article, bien écrit, très clair et simple, en vrai style milonguero !!!

3.Posté par JEAN Eva le 17/08/2017 11:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je frequente les encuentros depuis le premier des cigales, mon experience s''enrichie à chaque fois pour faire de belles rencontres partout en Europe . Cependant j''entends certains organisateurs qui se vantent d'avoir "une clientèle jeune" . certes

4.Posté par Jean eva le 17/08/2017 11:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
(suite )certains organisateurs se vantent d'avoir"une clientèle jeune" certes ils peuvent faire cette sélection mais est là l'esssence de l'encuentro ???

Nouveau commentaire :
Twitter