cours, ateliers, practicas, milongas, conférences, spectacles, musicalisation....
Signée en 1996, la charte du tango argentin avait été un peu perdue de vue. Un petit toilettage plus tard, à lheure où le paysage a changé, il était intéressant de réaffirmer quelques principes. C'est pourquoi nous la signons et nous engageons à en respecter la philosophie.


Charte
Les signataires de la présente charte auront à coeur de conserver
et transmettre le patrimoine culturel du tango en mettant
en oeuvre les points suivants :
1. Diffuser une Culture et faire aimer un Art : le Tango
Ils affirment que le tango est indissociable de ses dimensions
artistique, culturelle et sociale et ils reconnaissent que les
échanges entre pays et entre générations permettent au tango
de se développer en combinant tradition et modernité.
Ils affirment que la transmission du tango passe aussi bien par
l’échange, la pratique et le partage des expériences que par un
enseignement libre.
Afin de ne pas perdre leurs repères rioplatense, ils s'engagent
à favoriser les rencontres avec les acteurs du tango de toutes
origines, de tous horizons, reconnus pour leurs qualités ou expériences,
leurs innovations pédagogiques ou leur inventivité.
2. Dispenser un apprentissage ouvert de la danse
Ils reconnaissent que l'apprentissage de cette danse est le fruit
d’un savoir populaire transmis en toute liberté depuis plus
d’un siècle.
Ils restent attentifs à la qualité de l'enseignement. Celui-ci doit
rester ouvert, donner ses lettres de noblesse à l’expérience et
au ressenti, et être mené par des personnes ayant le souci de
transmettre les outils conduisant à l'improvisation.
Ils partagent l'idée que les lieux et les voies d'apprentissage
du tango sont multiples et ils s'engagent de ce fait, à faire
connaître l’existence des différents styles quels que soient les
leurs. Ils conviennent dans ces conditions de multiplier les
lieux de pratiques et de proposer tout mode de transmission
pouvant enrichir cet apprentissage : concert, festival, colloque,
théâtre etc…
Ils s'engagent à ne reconnaître et à ne promouvoir aucune
forme obligatoire de certification, diplôme ou formation.
3. Promouvoir une pratique sociale
Ils favoriseront la convivialité et le respect mutuel en tous
lieux où le tango est à l’honneur, notamment par l'accueil des
nouveaux venus et en évitant toute ségrégation.
Ils veilleront à ce que tous puissent s'épanouir quels que soient
leurs goûts musicaux. Ils s’efforceront de concilier tradition et
modernité afin de maintenir l’esprit universaliste du tango. Ils
s’attacheront à éviter tout clivage, entre autre générationnel.
Ils s'engagent à ne jamais orienter ces pratiques vers la compétition.
4. Organisation solidaire et équitable
Afin de préserver la diversité des initiatives et des pratiques,
ils s’engagent à respecter les formes d’organisation individuelle
ou collective qui laissent une large place à l’autonomie
et à l’échange. En faisant circuler toute information événementielle,
technique ou légale, ils contribuent à la solidarité
au sein de la communauté tanguera.
Les signataires se doivent de rechercher l’application de tarifs
équitables permettant la juste rétribution des intervenants,
le juste prix demandé aux participants et l’équilibre de leurs
budgets.
La présente charte constitue la référence autour de laquelle
peuvent se rassembler tous ceux qui, à quelque titre que ce
soit, artistes, danseurs, organisateurs, s’intéressent à cette
culture.

Lyon, le 11 octobre 2008

ASSOCIATION CAMINITO TANGO
Rédigé par ASSOCIATION CAMINITO TANGO le Jeudi 18 Décembre 2008 à 23:46

Profil
ASSOCIATION CAMINITO TANGO



Infos XML



RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Galerie