Uruguay pays de l’année à cause de la légalisation du cannabis


Rédigé le Dimanche 22 Décembre 2013 | Lu 152 fois


19 décembre 2013
L’Uruguay est le pays de l’année pour « The Economist », à cause de la légalisation du cannabis

Auteur : Paulo Antonio Paranagua journaliste au Monde.


Le président uruguayen José Mujica, en août à Montevideo. Daniel Caselli/AFP
Le président uruguayen José Mujica, en août à Montevideo. Daniel Caselli/AFP
Pour la première fois, l'hebdomadaire britannique The Economist a choisi "le pays de l'année", comme d'autres désignent l'homme (ou la femme) de l'année. Alors que le magazine américain Time avait choisi récemment le pape François, Argentin, The Economist consacre l'Uruguay comme le pays de l'année 2013.
Dans un éditorial qui ne manque pas d'humour british, l'hebdomadaire argumente et justifie très sérieusement son choix. Il écarte d'abord d'autres options, tout en soulignant minutieusement les difficultés de l'exercice.
En fin de compte, l'Uruguay mérite le titre en raison de la légalisation du cannabis. La nouvelle loi uruguayenne confie à l'Etat le contrôle de la production et de la commercialisation de la marijuana.
"Si d'autres pays suivaient cet exemple, et si d'autres drogues étaient incluses dans la liste, les dommages qu'elles provoquent dans le monde seraient drastiquement réduits", écrit The Economist. Les autorités pourraient concentrer leurs efforts sur des faits plus graves que la consommation de cannabis.
L'hebdomadaire libéral salue tout particulièrement la modestie du président uruguayen, José Mujica, qui a la franchise, rare pour un homme politique, de présenter la légalisation de la marijuana comme "une expérimentation". Et de conclure dans le meilleur espagnol de Londres : Felicitaciones !

http://america-latina.blog.lemonde.fr/2013/12/19/luruguay-est-le-pays-de-lannee-pour-the-economist-a-cause-de-la-legalisation-du-cannabis/

 
 



Nouveau commentaire :
Twitter