Se protéger des virus


Rédigé le Jeudi 17 Juillet 2008 | Lu 1870 fois


Vous n’avez pas besoin d’antivirus si, vous ne vous connectez jamais sur internet, vous ne consultez jamais de courriel (email), votre ordinateur n’est pas connecté en réseau et vous ne rentrez jamais ni cd, dvd ou disquettes (si ça existe encore...). Jackpot : pas besoin d’antivirus à 90 %
Ou alors vous faites tout ça avec un Macintosh. Là aussi pas besoin d’antivirus pour 98 % du temps...
Mais vous voyez, il reste toujours quelques pourcentages ou vous pouvez quand même en avoir besoin. Et un mac peut aussi être «porteur sain» de virus pc ! Donc on se protège pour soi, mais aussi pour les autres.


Virus et antivirus
Les virus sont des programmes informatiques créés par des personnes mal intentionnées ! Ils se propagent d'un ordinateur à l'autre et peuvent provoquer des dégâts de différentes natures : effacement ou détérioration de données, exécution de tâches de leur propre initiative (impression de texte, modification de ce qui est affiché à l'écran), perturbation du fonctionnement normal des logiciels installés. Pour se répandre d'un ordinateur à l'autre, les virus utilisent les moyens de communication des données classiques comme le courrier électronique (surtout par les fichiers attachés), les disquettes, cd, dvd et le téléchargement de contenu sur Internet. Une fois sur votre disque dur, la très grande majorité des virus ne deviendront malfaisant que si vous ouvrez le fichier, ou si vous lancez le programme sur lequel il réside.

Les antivirus sont des logiciels qui détectent les virus et vous permettent généralement de nettoyer les fichiers infectés.

Des logiciels standard " payants " et quelques " gratuits " efficaces
Parmi les logiciels les plus connus, signalons Norton AntiVirus, McAfee (VirusScan), BitDefender Antivirus, F-Secure Antivirus, Pc-Cillin... Comme beaucoup d'antivirus, ces logiciels permettent de faire des mises à jour fréquentes par téléchargement sur Internet.

Dans un domaine aussi épineux que la sécurité, il est commun de douter de l'efficacité des antivirus gratuits par rapport à leurs concurrents commerciaux. Dissipons un malentendu : ces antivirus sont des versions (légèrement) bridées d'antivirus commerciaux mais ils sont tout à fait intéressants en terme de performance. Les trois principaux sont Avast! Home, Antivir Personal Classic et AVG Free Edition, mais il ne faut pas oublier de citer l' Active Virus Shield distribué par AOL, qui n'est autre qu'une version bridée et gratuite de Kaspersky Antivirus 6 ! A condition de fournir une adresse mail inutilisée (le logiciel nécessite une inscription et l'envoi de publicités), il peut être largement suffisant, et peut même être traduit par un patch non officiel.

Comment départager ces concurrents ?
En y regardant de plus près, on pourrait les classer en deux catégories. Les payants : on dirigerait ainsi un néophyte vers Norton Antivirus, McAfee, des logiciels qui offrent avant tout une très grande simplicité d'utilisation. Notre préférence, dans cette catégorie, va toujours à McAfee, le meilleur au niveau de ses performances et se sa légèreté. Malheureusement, son interface truffée de publicités est irritante Elle est néanmoins très simple d'utilisation. C'est également un peu le cas de Norton Antivirus, qui malgré ses qualités, s'avère un cran en dessous au niveau de l'analyse. Kaspersky, PC-cillin, AntivirusKit, BitDefender et F-Secure forment un groupe « équilibré », offrant un bon compromis entre ergonomie et efficacité.
Les gratuits sont un cas à part. Si Avast et Antivir n'ont pas à rougir face à leurs concurrents payants, il leur manque quelques fonctionnalités clés (l'analyse des mails pour Antivir) quand ils ne présentent pas d'absurdes limitations (l'interface réduite d'Avast). AVG est en retrait : son interface est datée et parfois aberrante et ses performances inférieures à ses deux concurrents. Néanmoins, il est très léger. Quitte à choisir un antivirus gratuit, Avast semble le choix le plus pertinent : ses fonctionnalités sont complètes et son efficacité est au rendez vous.

Conseils pour réduire les risques de contamination de votre ordinateur
- Méfiez-vous des fichiers attachés aux courriers électroniques… Les virus utilisent les pièces jointes pour vous contaminer. Pour ne pas les activer, n'ouvrez pas les fichiers attachés dit "exécutables" (se terminant par .EXE .COM .SYS .PIF) avant de les avoir scannés avec votre anti-virus. Plus généralement, appliquez les principes suivants : les fichiers attachés que vous recevez - ou que vous envoyez - doivent être décrit et annoncé dans le corps du message (nom du fichier avec son extension - doc, xls, - ou type de document, taille en Ko, contenu du fichier). Faute d'informations, méfiez-vous : testez le fichier ou supprimez-le directement.

- Analyser vos disquettes, cd… Pour vous éviter d'être infecté, vous devez en analyser les fichiers avant de les lire.

- Enregistrer et tester les fichiers téléchargés sur Internet… Il est conseillé de ne pas " exécuter " directement le fichier que vous téléchargez mais de l'enregistrer sur le disque dur.



Nouveau commentaire :
Twitter