L'Église déclare la guerre au tango


Rédigé le Samedi 18 Janvier 2014 | Lu 1432 fois


Publication il y a cent dans le Figaro
L'Église ne voit pas d'un bon œil l'essor du tango, cette danse «gravement offensante pour la pudeur»


Le tango, une danse «inconvenante» pour l'Église catholique. Crédits photo : John Minnion/©Lebrecht/Rue des Archives
Le tango, une danse «inconvenante» pour l'Église catholique. Crédits photo : John Minnion/©Lebrecht/Rue des Archives

Le tango interdit

Article paru dans le Figaro du 10 janvier 1914.
La Semaine religieuse du diocèse de Dijon publiera demain, 11 janvier 1914, un mandement par lequel l'évêque de Dijon condamne en termes sévères le tango, qu'il qualifie de «mode empruntée aux vachers de Buenos-Ayres».
Nous nous élevons contre cette danse, ajoute le prélat, au nom de la dignité humaine, de la morale et de la religion. Ces abus sont réprouvés déjà par la bonne société des divers pays. Nous avons la ferme assurance qu'ils ne seront pas acceptés par les familles sérieuses de la Côte-d'Or.
La Semaine religieuse du diocèse d'Arras publiera également demain un mandement de l'évêque d'Arras condamnant le tango comme un divertissement dangereux, interdit aux fidèles.
Mgr Chesnelong, archevêque de Sens, interdit aussi le tango à ses fidèles.
Un avis publié dans la Semaine religieuse de Sens et d'Auxerre estime que cette danse est redoutable aux âmes chrétiennes.

 


«Bal de bienfaisance pour les miséreux» - «Annulé en raison de la position de l'Église sur les danses modernes. Crédits photo : Rue des Archives/©MEPL/Rue des Archives
«Bal de bienfaisance pour les miséreux» - «Annulé en raison de la position de l'Église sur les danses modernes. Crédits photo : Rue des Archives/©MEPL/Rue des Archives

Le tango de salon

Publicité parue dans le Figaro du 14 janvier 1914.
Il y a tango et tango: celui qui se danse dans les établissements de second ordre et celui qui est admis dans les salons. C'est ce dernier qui a été adopté par la clientèle select et élégante du Dancing-Palace de Luna-Park. C'est pourquoi le somptueux Palais fleuri est devenu le lieu de réunion des familles. Vendredi soir, grand gala, et mardi prochain, 20 janvier, aura lieu la grande soirée rose, pour laquelle, les robes roses ou blanches seront obligatoires pour les dames. L'habit ou le smoking pour les messieurs. Vendredi 23, grande fête orientale.


Le tango

Brève parue dans le Figaro du 16 janvier 1914.
L'Osservatore Romano doit publier, ce soir, une circulaire aux curés des paroisses du diocèse de Rome «contre -dit la circulaire - la danse inconvenante venue d'outre-mer, laquelle est gravement offensante pour la pudeur et a déjà été condamnée par de nombreux évêques et interdite même dans les pays protestants».


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/01/16/01016-20140116ARTFIG00592-l-eglise-declare-la-guerre-au-tango.php#1

L'Église déclare la guerre au tango

1914: A Map of Tango




Nouveau commentaire :
Twitter