Et si nous regardions le sacro saint Téléthon d'un peu plus près? Charity business?


Rédigé le Vendredi 20 Décembre 2013 | Lu 753 fois


Via Philippe Gonella
Auteur Michel Dogna
Voilà une parfaite application de la culture de l’émotion et de la larme à l’œil – 30 heures de spectacle et d’angélisme pour faire chavirer les âmes sensibles et mettre la main au portefeuille. Le Téléthon a encore frappé cette année.


Et si nous regardions le sacro saint Téléthon d'un peu plus près? Charity business?
Voilà une parfaite application de la culture de l’émotion et de la larme à l’œil – 30 heures de spectacle et d’angélisme pour faire chavirer les âmes sensibles et mettre la main au portefeuille. Le Téléthon a encore frappé cette année.
L'entreprise de séduction serait parfaite si elle ne s’appuyait pas sur le mensonge et l’hypocrisie, sous la houlette habituelle de Sophie Davant - dont on espère que le charisme soit dû à une ignorance crasse (quoiqu’impardonnable à son niveau) plutôt qu’à une corruption consentante.
J’oublierai le scandale des fonds détournés dans des salaires et avantages en nature pharaoniques pour les dirigeants de l’AFM (Association française contre les myopathies) qui pilote le Téléthon, ceux-ci ayant été débusqués par le magazine Capital en avril 2005.
Ce qui est le plus grave, c’est que toutes ces centaines de millions récoltées chaque année (78 millions cette année, plus d'un milliard depuis 25 ans) n’ont jamais été utilisées là où l’on croit, et n’ont jamais, en dépit des promesses itératives, réellement résolu aucune maladie.
On se souvient encore du coup de gueule du Pr Testart qui s’indignait contre « La grande escroquerie du Téléthon ». Il écrivait en 2007 dans International News :
«C’est scandaleux. Le Téléthon rapporte chaque année autant que le budget de fonctionnement de l’Inserm tout entier. Les gens croient qu’ils donnent de l’argent pour soigner. Or la thérapie génique n’est pas efficace. Si les gens savaient que leur argent va d’abord servir à financer des publications scientifiques, voire la prise de brevets par quelques entreprises, cela pour éliminer des embryons présentant certains gènes déficients, ils changeraient d’avis. […] Faute de pouvoir guérir les vraies maladies, on va chercher à les découvrir en amont, avant qu’elles ne se manifestent. Cela permettra une mainmise absolue sur l’homme, sur une certaine définition de l’homme.»
En clair, cela veut dire 
que les dons généreux que les gens donnent naïvement sont utilisés pour réaliser une sélection prénatale, pas pour soigner la maladie. Il n'y aura plus de myopathes, parce qu'on les aura éliminés avant, en poussant les mères à avorter lorsque le test ne sera pas suffisamment satisfaisant. Mesdames et messieurs, réalisez que votre générosité finance votre futur enfer et surtout celui de vos enfants !
Et enfin, le Téléthon a discrètement reconnu participer à l'expérimentation animale, notamment, semble-t-il, en ayant recours aux services de l'école vétérinaire de Maisons-Alfort, où l'on reçoit des animaux - des Beagles souvent - génétiquement modifiés pour naître myopathes, sur lesquels on teste différents protocoles jusqu'à ce qu'ils meurent de la maladie... ou du traitement. D'où viennent-ils ? D'un élevage qui fait beaucoup parler de lui depuis 2010 : le CEDS, le Centre d'élevage du domaine des Souches, situé à Mézilles, un petit village de l'Yonne. Je tiens cette info d'un site qui traque les expérimentateurs forcenés et leurs fournisseurs de viande fraîche. Le film dont je vous donne le lien est lamentable et ignoble, difficile regarder cette vidéo jusqu'au bout, rien ne vous oblige à le voir. lien ici
Les dons baissent en ce moment, ça tombe bien. Il est grand’ temps de remplacer le TELETHON (marathon pour la télé) par le BIOTHON (marathon pour la vie).
Cette fois, au lieu de nous présenter des chercheurs qui demandent des sous pour continuer à chercher, on nous dévoilerait des trouveurs qui ne demandent rien sauf le droit de dire ce qu’ils ont déjà trouvé. Il serait aussi passionnant que l’on nous montre à l’écran des anciens malades améliorés ou réellement guéris – (il en existe des milliers illégalement guéris !!) - par de simples médecins de campagne, par de modestes guérisseurs, par des spécialistes en médecines naturelles, ou tout simplement par eux-mêmes, avec des méthodes dont ils pourraient publiquement nous faire part. Mais ce privilège a depuis longtemps été confisqué aux citoyens, dont l’attention ne doit jamais être détournée de la vérité suprême de l’orthodoxie pharmaco-médicale.
Mais je m’égare ! J’oubliais que cette nouvelle émission TV qui vulgariserait librement les géniales trouvailles de la recherche indépendante et isolée, ne rapporterait plus les mannes d’argent de la formule actuelle au service du méga business de la maladie... Sans compter le préjudice porté à l’image de marque de la très coûteuse recherche officielle.
Michel Dogna
 ALTERNATIVE SANTÉ
http://form.dolist.net/o/?s=4403-36238-9597-82007162&v=1



Nouveau commentaire :
Twitter