06 - Les yeux d'Ada Falcon et la carrière de Francisco Canaro


Rédigé le Jeudi 26 Novembre 2009 à 11:03 | Lu 2322 fois | 0 commentaire(s)


Ces aventuriers du travail partis faire fortune en amérique ont largement participé à la création et au développement du tango ... devenu rapidement une affaire commerciale ! Quiz des sentiments, du regard amoureux d'une femme aux yeux verts merveilleux devant la farouche envie de réussir d'un homme d'affaire.


06 - Les yeux d'Ada Falcon et la carrière de Francisco Canaro
Buenos Aires 1929. Ada Falcon, les yeux verts les plus envoûtants et les plus ensorcelants de toute l’histoire du tango, unit sa carrière de chanteuse à celle du chef d’orchestre Francisco Canaro. Elle a 24 ans et lui 31. Il ne résistera pas longtemps à son regard et deviendront amants. Elle voudra plus tard l’épouser mais Canaro, déjà marié, ne divorcera pas en homme d’affaire qu’il est, de peur de laisser la moitié de sa fortune à sa femme. Pirincho est et restera sans doute l’homme de toute sa vie.

En 1938 à la pause d’une répétition, les membres de l’orchestre se détendent. Ada est assise sur les genoux et dans les bras de Canaro. Soudain, l’épouse entre dans la pièce. Elle sort un revolver et menace la chanteuse. Canaro intervient. Ada comprend qu’elle se sera jamais la femme de celui qu’elle aime. Elle se retire au sommet de la gloire mettant un terme à sa carrière. Elle devient une ombre alors qu’elle était une diva adulée. Quatre ans plus tard, en 1942, elle revient pour n’enregistrer que deux titres, avant d’entrer dans un ordre franciscain où elle restera jusqu’à sa mort. Deux titres prémonitoires ...

En alignant les discographies communes de Francisco Canaro et de Ada Falcon, on obtient une discographie de 158 chansons interprétées sur une période d’un peu plus de 10 ans. A travers les différents titres, il est des plus touchant de suivre l’évolution de cette grande histoire d’amour du tango, sans ignorer en même temps le contexte de crise politique, économique voire affectif avec la mort de Gardel en 1935, dans lequel s’inscrit cette histoire. En 1929 elle enregistre « Alma de Bohemio » ; « Yo naci para ti, tu seras para mi ». En 1930 Canaro compose et écrit pour elle cette magnifique valse “Yo no se que me han hecho to ojos” et puis “Tus Besos Fueron mios”. Elle chante en 32 “El jardin del amor” ; “Lo que nunca te diran” puis ... “Soy tu esclavo”. A partir de 1933 elle intrepréte “Tres Esperanzas” ; “Yo no se porque te quiero” ; “Tu y yo” ; “Que le importa al mundo” ; “Un jardin de ilusion”. Enfin en 1937 et en 1938 : “Esperar” ; “Jamas” ; “Resentimiento” ; “Nada mas” ; et “Salud Salu”.

06 - Les yeux d'Ada Falcon et la carrière de Francisco Canaro
Les parents Canarozzo étaient des italiens venus chercher fortune en Amérique, en l’occurrence ici en Uruguay. C’est sans doute les origines modestes de cet homme qui feront que toute sa vie, il travaillera sans relâche amassant une véritable fortune. Sa discographie est la plus importante de toute l’histoire du tango et sans doute de l’histoire de la musique en général : près de 4000 enregistrements.
Canaro, c’est d’abord un autodidacte doublé d’une grande capacité à innover. C’est ensuite un travailleur acharné qui dans l’action créative devient un entrepreneur à l’efficacité redoutable. Il connut rapidement un immense succès populaire. Un succès qui se maintiendra jusqu’à sa mort… et encore aujourd’hui car il nous laisse des centaines de standards merveilleux.

- Il est l’inventeur du style « Guardia Vieja » aux rythmes bien marqués, aux mélodies simples et agréables à danser. Un style quelque part en connexion avec ces légendes de la première heure que sont Villoldo, Greco, Esposito, Bernstein, Firpo … ces légendes avec qui il jouait dès 1906 dans les cafés et les bordels de la Boca. Pirincho s’adresse aux couches populaires autrement dit au plus grand nombre. Il se danse « à l’ancienne », dans un esprit canaille, un esprit de danse interdite, presque en cachette, comme si dans ce lieu mal famé, une bagarre au couteau pouvait éclater à tout moment avant que la police n’intervienne.

- Le tango lui doit d’avoir formalisé le style milongua, d’avoir inventé avec Greco « L’orquesta Tipica », d’avoir introduit la contrebasse puis enfin d’avoir ouvert l’orchestre aux chanteurs et aux chanteuses venant interpréter un bref couplet.
- Plus tard, le succès et la fortune venue, Canaro deviendra un ambassadeur du tango dans le monde ; aux états unis, en Espagne, en France et au Japon. Ses voyages sont évoqués dans divers tangos comme : « Canaro en Paris » et « Canaro en Cordoba ».
- Canaro fera du cinéma risquant d’y perdre sa fortune ; du théâtre aussi où il renflouera sa fortune.
- En homme d’affaire avisé qu’il était, Canaro créera la SADAIC, un équivalent de la SACEM française afin de défendre dès 1920 les intérêts des auteurs compositeurs Argentins.

Il publie ses mémoires en 1956 et s’éteint à Buenos Aires en 1964 alors que le tango de bal entrait dans une phase de déclin.

Ah ! Mais je ne vous ai pas indiqué les deux titres prémonitoires que chanta Ada Falcon en 1942 lors de son retour éclair, après 4 années de silence et juste avant de se retirer à tout jamais. Les deux derniers titres qu’elle nous laisse sont respectivement « Corazon Encadenado » (Cœurs enchaînés) et « Vivire con tu Recuerdo ». (Je vivrais avec ton souvenir). Quelle expression déchirante dans sa voix en comparaison des tangos chantés 10 ans plus tôt! Surtout dans « Corazon Encadenado » ! Une voix devenue grave, un sanglot poignant qu’elle arrache de ses trippes. On peut y entendre la rage, la souffrance et le renoncement déterminé d’une femme amoureuse. Aída Elsa Ada Falcone s’est éteinte en janvier 2002 dans sa 97ième année.

Jean MINICILLI
Lille - Décembre 2009

Sources :

N° 41 de la revue LA SALIDA (à prescrire sans modération)
Le site : http://www.samytango.com/samytango/site_new/Bio_%20canaro_30.htm
Le site : http://tangoteca.lagrana.net/artistes/0015/
Le site : http://pythia.uoregon.edu/~llynch/Tango-L/2001/msg01160.html
Le site : http://www.todotango.com



1930 : Ada Falcon chante Cascabelito


1942 : Ada Falcon chante Corazon Encadenado



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Janvier 2014 - 21:19 El siglo de Pichuco